Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Après la disparition de Xavier BEULIN, Jean-Claude SABIN lui rend hommage

Auteur : Gaston  Créé le : 04/03/2017 09:42
Modifié le : 05/03/2017 19:02
Exporter l'article au format pdf

Après le décès brutal de Xavier BEULIN, l'enfant de Donnery et Loiretain de coeur, Loirebeauce-encyclopedia veut témoigner et s'associer aux multiples hommages rendus. Ci dessous celui de Jean-Claude SABIN, ancien président de la chambre d'Agriculture du Tarn, fondateur et organisateur de la filière oléo-protéagineuse française, propriété des agriculteurs, qui a découvert Xavier BEULIN et lui a passé le flambeau à la tête de la FOP (Fédération des huiles et protéagineux).

 Hommage de JC SABIN aux obsèques de Xavier BEULIN le 24 février 2017 en la Cathédrale Sainte Croix d'Orléans


 

XAVIER

Tu nous réunis aujourd’hui pour un dernier ADIEU, tous tes amis élus et collaborateurs de la FOP d’AVRIL et de toutes les organisations de la filière des oléagineux et protéagineux, sont dans la peine. Cette grande maison, que tu as servie avec passion et dévouement, te dit merci, pour tout ce que tu as été pour elle et tout ce que tu lui as apporté

J’étais venu à ORLEANS il y a plus de trente ans à une assemblée de jeunes agriculteurs invité par un inconnu appelé XAVIER BEULIN mais qui avait su me convaincre de faire ce déplacement

Je revois une grande salle pleine, avec un Président animateur, conduisant des débats animés avec brio, le discours impeccable le ton juste une journée constructive de nature à remonter le moral du responsable agricole que j’étais alors. Je n’avais pas regretté mon déplacement et j’étais heureux d’avoir rencontré une graine de futur responsable à qui j’avais dit « on a besoin de jeunes comme toi dans nos organisations. »

Quelque temps après je le retrouvais comme jeune élu de sa région au conseil de la FOP rapidement il a su faire partager la justesse de ses analyses à ses collègues et en imposer par son charisme.

Il a su aussi, percevoir ce que pouvait représenter pour la défense du revenu des producteurs, et les avantages que constituait une organisation de filière construite solide.

Cette organisation interprofessionnelle, basée sur une expérience, faite de combats et de difficultés, mais au bout du compte réussie. Une expérience basée sur le dialogue entre les familles professionnelles et la recherche permanente de consensus jusqu’à construire un patrimoine commun considérable.

XAVIER avait compris la force et la dynamique d’un tel concept, et il savait qu’il fallait pour sa réussite une profession agricole forte et unie, capable d’imposer, non par la force, mais par le dialogue et la justesse des propositions auprès des autres parties prenantes. Capable d’établir ou de participer à des synthèses équilibrées.

Lorsque la limite d’âge m’invitait à passer le relais, c’est vrai que j’ai pensé à lui et que je l’ai proposé, mais c’est sa valeur propre qui a fait que la majorité du conseil de la FOP lui accordait la confiance.

 

Il a su à ce poste, déjà donner toute la mesure de ses capacités, sans qu’il y ait entre nous la moindre dissension. Après la FOP ce fut à lui que je fis appel, pour me remplacer à la Présidence de SOFIPROTEOL

Notre génération laissait un patrimoine amassé grâce à de gros efforts, il fallait que la génération suivante conduite, par XAVIER, sache poursuivre dans le sens du succès.

Non seulement le match s’est poursuivi mais les essais se sont succédés ont été transformés par une équipe dont le capitaine a su rapidement prendre sa place et préparer les changements de génération et les réformes inéluctables.

Ces réformes ont été réussies grâce, à une force de travail, de l’intelligence, de la volonté et de la diplomatie dont XAVIER était capable. Le résultat est là, il a conduit le groupe SOFIPROTEOL devenu AVRIL au niveau qualifié de fleuron de l’agroalimentaire français. Nous lui avions laissé un beau navire et il en fait une escadre !

En plus d’un demi-siècle d’action professionnelle j’ai connu de grands dirigeants, comme G de CAFFARELLI, M DEBATISSE, ou R LACOMBE pour n’en citer que trois, parmi de nombreux responsables que le monde agricole a su engendrer je considère que XAVIER était de la trempe des plus grands, avec un charisme de chef, réalisateur et visionnaire.

Aucun sujet de société ne le laissait indifférent, il était reconnu tant au plan européen comme étant l’interlocuteur naturel du monde agricole et dont le point de vue était recherché, tant par les responsables politiques, qu’économiques.

Il était reconnu comme interlocuteur légitime aussi jusqu’en Afrique ou il était comptait beaucoup d’amis, donc certains d’ailleurs m’ont chargé de façon touchante et émouvante de transmettre leur sympathie à la famille et aux amis de XAVIER. Car il avait une vision juste de ce qu’il fallait faire vis-à-vis de ce continent africain qui attend de nous d’abord du partenariat

Il avait une force de travail considérable jusqu’à l’excès et une volonté forte, il fallait que la carcasse suive et il ne la ménageait pas, combien de fois nous lui avons fait des recommandations de se ménager, ce dont il n’avait cure !

Combien de fois, il a fait le trajet PARIS ORLEANS sur sa moto, souvent plusieurs fois dans la même journée, faisant trembler les siens, ses amis et collaborateurs

Il vient d’écrire un ouvrage remarquable sur la situation de l’agriculture et sur ce qu’il faut faire, il exprime à la fois ses sentiments son histoire et ses convictions. Le grand mérite de cet ouvrage est de dégager une vision et des pistes pour le futur, comme si avant son départ il avait tenu à donner la direction sur ce qu’il y a lieu de faire pour notre agriculture, un testament en quelque sorte.

Nous devons beaucoup à XAVIER mais aussi à sa famille, c’est toujours ainsi, le responsable agricole s’il veut réussir sa mission, ne peut pleinement agir que s’il a le soutien des siens et de sa famille, à qui il demande beaucoup de sacrifices et notamment de supporter ses absences fréquentes. La famille de XAVIER n’a pas échappé cette règle

Notre sentiment de gratitude va donc à vous LAURENCE à la Maman de XAVIER, à vos enfants et tous les vôtres, nous pensons beaucoup à vous et partageons la peine immense qui est la votre

A toi XAVIER que je considérais comme un jeune frère ou un grand fils, nous partagions une amitié profonde et indéfectible que la mort ne saurait effacer, une dernière fois nous te disons merci ! Pour tout ce que tu as été et pour tout ce que tu as apporté, MERCI ET ADIEU !


Partager | |